Sécurités, Bancassurances...

Depuis qu'il y a crise financière, je me demandais pourquoi tout le monde tape délicatement sur les banques mais n'a encore entreprit, médiatiquement, quelconque charge contre l'assurance.
Hum,  hum!

Kafka fut brillant assureur, néanmoins excellent auteur.
"La sécurité", voilà le genre de concept éculé qui doit encore quelque temps prévenir l'avenir de l'assurance.

Bientôt, l'assureur nos dira de quelle manière il faut pisser, ou bien s'attaquera au complexe problème de la copropriété s'il est valeureux, en attendant nous dira combien le bris de pare-brise est plus excitant qu'un absolu incompréhensible: le phénomène Xinthia par exemple,un parmi ceux qui fondent l'assurance, etc....

Faut dire que le lobby de l'assurance fait être le marchand de Scotch, Pierre-Gillles de Gennes même, être bien peu en regard de l'œuvre de lobbyisme incommensurable en déviations de financements, mais en regard du bon sens commun!

N'empêche aujourd'hui, Ernest, qui est le bon sens populaire a lui tout seul, s'est ému du fait que les primes d'assurance vont augmenter!
Lui qui serait prêt à mettre la main au portefeuille pour aider les inondés de Xinthia, lui qui admet que faire changer son pare-brise doit être quasi-gratuit à condition de primes ordinaires tandis q'une frange importante de la population vit édentée, lui pourtant, dans un éclair soudain de lucidité, se révolte quand s'annonce que sa prime pourtant modeste d'assurance habitation va prendre 10% au moins.

En effet, jamais il n'a appelé l'assurance en procédure débile pour dégâts des eaux faite aux voisins noctambules autant que troublant son sommeil, et jamais il n'a imaginé que sa prime puisse remplacer des pare-brises de conducteurs qu'il méprise.

Mince alors!
Quand on a vu la bataille immédiatement engagée entre État et assureurs au sujet de Xinthia, on finit par se demander si on ne pourrait pas, suivant Ernest, se passer de l'Un et des autres!
Les autres qui financeraient les marchands de pare-brises et d'ascenseurs, l'Un qui intimerait les normes de remplacement de pare-brise et ascenseurs aux moindres pets!