Faut que je calme un peu mon Président.
Depuis que la République n'est plus celle des professeurs, ceux qui sauraient, mais celle des avocats, ceux qui jugeraient, il ne faudrait pas qu'ils aillent trop vite en persuavitude.
A Bobigny, ce petit satellite en orbite de Paris, il se passe des choses bien singulières, qui feraient croire à une vie sur la lune, à tout prendre à une sorte d'espoir, à un emplacement futur exposé à l'attention de tellement futurs déplacés.

Attention!
Je ne dis pas que des navettes doivent s'affréter, encore moins qu'il suffirait d'en faire miroiter la possibilité qu'elles naviguent.
Non, non, je dis juste que la lune, si elle se trouve à la périphérie, pas la peine de s'échiner à l'inventer en orbite, là où elle devrait être...

L'ennui avec les avocats est toujours le même:
C'est que leur formation scientifique étant extrêmement limitée, là ou la science n'envisage le vrai être par définition seulement dans un domaine étudié extrêmement limité, en regard, soit la vérité d'avocat sera toute petite dans un domaine extrêmement large pour les mauvais avocats, soit l'erreur sera à peu près détectée partout dans quelconque domaine à peu près conséquent du coté des bons avocats!
Je propose un gouvernement qui ne soit plus fait que d'avocats ou que de sapiteurs, mais un qui intègre manifestement l'un dans l'autre....