Cela fait trente ans et cinq...!
Momo à la bouche.

Il y a quarante ans, dans mon village, soixante douze agriculteurs, réunis en famille...
Aujourd'hui, un agriculteur réuni en entreprise uni-personnelle...
Qui chasse quoi?

Il y avait une société sans argent, presque sans argent, l'argent dans les soupières!
Où sont passés les Soixante et onze personnes?
Comment leur fut-il trouvé une existence, par la nouvelle convention de l'argent, advenue avec le progrès?
Comment fut répartie l'évidence qu'ils ne soient plus personnellement nécessaires?

S'inventèrent nouveaux métiers, fonctionnariats, consommations...
Par la grace de l'injonction que soit le crédit, trop de ces existences se révèleraient aujourd'hui économiquement ineptes!!!
Voilà l'économie avec laquelle tant et tant d'agents divers s'entre tannent désormais.
On se passe de soixante et onze personnes, parmi soixante douze, aux délicieuses extrémité de la doctrine.
Ainsi fabriquera-t-on de luxueux tracteurs, si possible sans chauffeurs.
Financiers, inondez donc soixante douze bouffeurs..., c'est votre extraordinaire lot, tout en régulation et raffinages.
Vous devenez incroyables!!!
Combien d'entreprises, et combien de personnes?
C'est aujourd'hui l'incantation entrepreneuriale!