Mon Président, solennellement,
...celà ne peut plus durer comme celà...

Vous contenez des adjoints, des Guéant (z)et des Guaino, qui vous renforcent avec le crétinisme majoritairement évalué.
L'un autant qu'évaluant le présent, l'autre autant que valorisant l'histoire, tandis qu'il vous faut "tendre" benoîtement le futur...., et pas plus, car Benoît mérite toutes les excuses.

Avocat, vous vous croyez évaluateur....,  ainsi fustigez-vous les Juges!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Débarrassez-vous alors, du présent et de l'histoire, ainsi comprendrez-vous, pour assez nombreux, ce que s'entend être naturellement l'investiture..., comme elle est toujours remise au futur!

Vous lisiez, parait-il "Princesse de Clèves"...
Mais le peuple lit Machiavel.