Faut que je rencarde mon Président.

Il faut qu'il fasse pas gaffe!!!
Les collectionneurs, c'est très prégnant, mais démocratiquement c'est plus grand chose...,

...même si,

inventant de la valeur, les collectionneurs restreignent leurs rangs, accompagnent la libre concurrence non faussée, et puisque la main du marché se ballade on ne sait pas trop où, ils valorisent par l'endettement consenti leur si belle collection.
Bon, tant que la côte librement et sans falsification étant consenti vaut, alors même pas besoin de subir les affres insupportables de l'addiction ordinaire par la prégnante collection...
La côte de veau, en dehors, maille encore.

Mon président, il collectionne les voix!!
Comment l'aider?

J'ose pas lui dire...
Faire bouger les lignes, c'est pas encore s'imaginer au delà!!!
Quand on collectionne, toutes lignes bougeraient-elles, on demeure évidemment en deça.
C'est gênant, politiquement.

Faut qu'il trouve quelque chose de sexy à collectionner...
Sinon, on le trouvera pas assez bon collectionneur!
Ainsi, collectionner le bougement des lignes, c'est Maginot.