Bon, là il faut que je prévienne mon Président.
Fraîchement, les sondages lui accordent cinq points supplémentaires en côte!
Il doit se méfier, car il s'agit toujours d'élever, en communications de base, qui doit apparaître afin d'être à temps visé.
C'est un peu la foire, en son genre du tir aux pipes!

Il est vrai, il faut le reconnaître, que Mr Mélanchon est élevé de concert....
Quoi cela que qu'est-ce?

Il devient à peu près certain, tout le monde l'entend intérieurement sans que jamais personne n'en relaie rien au travers un porte-voix, je veux dire comme candidat au travers un porte-voix audible en campagne style présidentiel, en campagnes françaises donc, que se comptent les troupes et leurs attachements qui vertueusement feront voix...
Après ce décrit degré de complexion atteint, doit mugir la vague de la simplification.
C'est inévitale!
Alors, pour faire simple surf sur simple vague, quoi qu'est-ce que?

Et bien, c'est assez simple...
-D'un coté Mélanchon, qui représente 90% de la population, c'est à dire celle démunie d'une fortune en capital suffisante pour que son travail en rende compte.
-De l'autre mon Président, qui représente 10% de la population, c'est à dire celle munie d'un capital suffisant afin que ce capital puisse s'investir pour que le travail des 90% autres fournissent de la valeur ajoutée, disant la croissance donc.

Rien que de très banalement marxiste, on en conviendra!
Mais....
L'extraordinaire actualité à laquelle ne résiste que très mal le marxisme, c'est que les dix pour cent en propos du coté de mon Président, ils se suffisent désormais par la grace du progrès technique, à réaliser entre eux la croissance suffisante, faisant que les quatre-vingt dix autres pour cent importent peu!
N'importent plus...

Alors, mon Président, vous aurez à résister à la partie votante des quatre-vingt-dix pour cent de ceux qui l'ayant compris ne vous voteraient en conséquence pas!
Dure réalité de l'inégalité...

Donc, évidemment, vous savez pouvoir compter avec la peur au moins, car avec 90% de peureux justifiés potentiels, une bonne partie d'entre eux vous écoutera dès lors que vous leur direz être assez bien placé pour les munir assez de l'argent détenu aux mains des autres dix pour cent...
N'est-il pas vrai que ces dix autres pour cent sont seuls en capacité d'investir, et pour autant, de réfléchir.
Ne les voilà-t-il pas, pour certains en représentation de certaine représentation, exprimant exiger payer des impôts!!!

Eh oui, la croyance en l'argent comme gâteau vous sauve ainsi la mise, tandis que l'argent ne serait pas une doctrinaire convention, celle démontrée faillie mais par vous reconduite ainsi qu'ad aeternam...
Mais bon, si seulement dix pour cent suffisent entre eux, profit et travail ensemble partagé à exprimer notre incroyable richesse, à quoi bon le quatre-vint dix autre pour cent?
C'est la question...
Vous n'avez pas de réponse!

De son coté Mr Mélanchon, il exprime l'angoisse des quatre-vingt dix autres pour cent...
Quelle peur s'agite-t-elle ainsi?
En motif de la peur il vous dépassera, mais il vous faudra agiter ce motif de la peur...ça craint!