Oh! toi qui nais aujourd'hui!
sais-tu que déjà, avant ta naissance, on s'applique pour ta retraite!

Y'a pas, les fondations, ce sera du solide pour toi, comme on les imagine dès à présent.

Plus que de l'antissismique, ce sera du anti-atomique...
Qui se rappelle encore de tous les abris qui végètent où dispraissent les vers de terre.
Il ne se sont pas immaginés cinquante ans d'avance ceux-là!
Ils ont fait irruption du jour au lendemain, sans crier gare, pour l'immédiate retraite alors imaginée subite!

En fait, on ne s'occupe que du financement aujourd'hui pour aujourd'hui, pas étonnant que te voilà déjà propulsé en perspective!
Si tu est la lune, le doigt seul compte, ... là où on les met !

Ça me rappelle, histoire de fondations, que cinquante ans, c'est la valeur qui s'ajoute à un bien immobilier par l'architecture. C'est un banquier qui m'a expliqué cela. Y'a pas, c'est cohérent, cela explique à la suite pourquoi les études de projet ne sont financées qu'après obtention d'un permis de construire!
Et aussi pourquoi la valeur ajoutée sur les honoraires de conception voit sa taxe être appliquée dès à présent! Sûr, une belle cohérence à cinquante ans!
Quant à la taxe sur la valeur du financement du projet..., il n'y en a pas! C'est encore mieux cohérent!

Alors!....rendez-vous dans cinquante ans, à la récolte du beau fruit de nos pensées!